Toolbar
Hifi Test

2013

2 tests

lundi, 28 janvier 2013 10:48

Audes Blues

Ce test a été réalisé dans les locaux de Opus 51 . Les enceintes étaient mises en oeuvre dans une salle de 28 m² et d'un volume d'envron 110 m3 traiitée acoustiquement.

L' enceinte Audes Blues se présente comme une grande colonne assez fine (1190 x 206 x 370) équipée de 4 haut parleurs. Sur le côté de l'enceinte nous trouvons un haut parleur 20 cm Audes exclusivement dédié aux graves (filtré à 200 Hz), en façade deux haut parleurs medium 11 cm Audes (filtrés à 3500 Hz) et un tweeter SEAS soie. Les enceintes, pour ce test, ont été positionnées à 75 cm du mur frontal et à 80 cm des murs latéraux. Elles sont écartées de 220 cm et orientées vers l'auditeur. La paire écoutée était largement rodée et surtout à un prix déstokage de 1.745 € ce qui en fait une affaire assez EXCEPTIONNELLE. Malheureusement il est fort probable que, lorsque vous lirez ce test, cette promotion ne soit plus disponible. Ces enceintes seront alors proposées au prix public de 3.490 € ttc la paire.

Musiques écoutées :  
 
  1. Tracy Bonham - Big Red Hear (Great Voices 2 - Inakustik)
  2. Raya Yarbrough - Lord knows I Would (Great Voices 2 - Inakustik)
  3. Franz Schubert - La Truite (Amadeus Quartet + E. Gilels - 2009)
  4. J. Abercrombie Trio - Afro Blue  (Vénus - 1994)

 La dernière fois que je suis allé écouté, avec une très grande attention de la Musique chez Opus 51, j'ai du avaler durant de longues heures les indigestes Tannoy Turnberry se... L'indigestion dura plus de 2 semaines... Ce fut long, très long...

Aujourd'hui tout va mieux, ouf ! J'ai de nouveau plaisir à écouter de la musique et là avec les Audes Blues, c'est un régal. La musique vit, les basses sont profondes et précises, les mediums rapides et les aigus présents sans être trop agressifs. La musique swingue et mes pieds prennent vie sans me demander mon avis et, sans ordre, commencent à s'agiter.

Pour faire sérieux et suite à la lecture de certains blogs renomés, pour tester ces enceintes estoniennes, je prenais mon CD "Great Voices 2", acheté à renfort de nombreux euros sur un site allemand, de l'éditeur Inakustik. Tous les titres présents sur cette compilation ont été remasterisés avec grand talent afin de rendre leurs écoutes agréables. Et cela s'entend, les productions sont superbes même si, deci delà, nous aurions aimé un peu plus de musique et un peu moins de technique...

Sur ces musiques rock-pop-folk-country, choisir l'option qui vous intéresse, les Audes Blues propose une spatialisation très bluffante de la musique. Ici tout se passe en technicolor 75 mm, les voix son centrées et autour bruissent mille et un détails musicaux. Les transitoires sont rapides (voir l'attaque des cordes des guitares), les timbres sont reproduits avec justesse et les basses qu'elles soient acoustqiues ou électriques modulent avec pleinitude et chair. Certes j'ai écouté des systèmes Hi-Fi encore plus rapides, encore plus fidèles mais, alors, l'investissement financier était bien supérieur.

Quant à la fluidité de la "Truite" est-elle palpable ? Quand est il de la beauté des timbres du Quatuor à cordes, de l'incisif piano et de la rondeur de la contrebasse ? L'auditeur attentif sera récompensé, les notes du piano ruisellent et entraînent dans leur sillage les magnifiques cordes du Quatuor Amadeus tout cela soutenu par la précision et la sensualité de la Double-Bass énergique. Là encore les Audes Blues étonnent et captivent le mélomane par leur vitalité et leur joie à communiquer la musique. 

Grand moment magique que l'introduction, guitare électrique et batterie, de l'Afro Blue du Trio de J. Abercrombie, la batterie est rendue dans toute sa puissance avec une grosse caisse présente, physique et une guitare violente sans être agressive. Du bien bel ouvrage.

Vous l'aurez certainement compris, je suis tombé sous le charme de ces colonnes. Est-ce du à la comparaison des écoutes effectuées dans un proche passé ou lors du prochain test (écoutes déjà commencées) qui concernera l'enceinte colonne Mulidine Cadence ? De toutes les manières, quelque soit l'angle d'observation auditive, les Audes Blue sont des enceintes polyvalentes et extrêmement musicales, à mettre entre toutes les mains mélomanes. Attention toutefois à leur réserver un volume dans lequel elles pourront pleinement s'exprimer, ici l'infra basse commence à exister !

 

Le Système d'écoute :  
Amplificateur : Marantz PM15s2 Limited 
Lecteur de CD : Denon DCD-1510AE
Câble de modulation : TelluriumQ Graphite
Câble Haut Parleur : Cardas Clear Sky
Câble secteur : Studio Connections Carbon Power
Filtre : Isotek Sirius
Notes :
Fabrication : 12/20
Image : 14/20
Timbres : 14/20
Dynamique : 14/20
Transparence : 14/20 
Qualité/Prix : 15/20
Publié dans Enceintes
samedi, 12 janvier 2013 00:00

Monitor Audio GX100

J'ai pu écouter les Monitor Audio GX 100 chez Opus 51 (merci à eux pour me supporter durant ces longues heures... Un jour il faudra que je leur parle de ce blog) dans une salle d'environ 22 m². Le prix public de ces enceintes au 1er janvier 2013 et de 1.650 € ttc.

Je n'ai jamais été fan de cette marque et là, pourtant, je fus agréablement surpris. Les duretés dans le haut ont disparu, l'écoute est beaucoup plus homogène et plaisante. Merci le tweeter Ruban...

Musiques écoutées :  
 
  1. Gérard Manset - Ailleurs (EMI Vinyl - 1976)
  2. The Beatles : Let it be (EMI - 2009)
  3. J. Brel : Orly (Universal - 2005)
  4. Gov't the Mule : Beautiful Broken  (2001)
  5. Beethoven : Symphonie n°7 (Haitink et le LSO - 2006)

Les voix de Brel, Manset et McCartney sont rendues dans toute leur magnificence et précision. La phase acoustique est bien respectée ce qui nous fournit une image tridimensionnelle, quoique plus large que profonde, stable et réaliste.

Les timbres des instruments acoustiques, lors de l'écoute de la somptueuse version de la 7éme symphonie de Beethoven, que donna en 2005 le grand chef B. Haitink à la tête du London Symphony Orchestra, sont reproduits avec subtilité et réalisme, les violons ne sonnent pas aigres et les bois sont chaleureux. une belle réussite !

Mais attention, ces enceintes pour fonctionner de manière optimale, réclament un bon gros amplificateur (ici nous avons utilisé un Coda) lorsque nous utilisons un amplificateur moins  puissant et surtout moins onéreux tel un Arcam A19 par exemple, l'écoute, alors, se transforme et devient moins intéressante, plus plate, moins vivante et plus terne... De même pour obtenir des basses rapides et précises, l'acquéreur ne devra pas lésiner sur la qualité et des câbles et des pieds utilisés.

Le Système d'écoute :  
Amplificateur : Coda CSi Limited
Sources : Audia Flight CD Three
Enceintes : Monitor Audio GX100
Câble de modulation : Studio Connections Monitor
Câble HP  : Studio Connections Monitor
Câble secteur : Studio Connections Power Carbon (ampli et source)
Notes :
Fabrication : 15/20
Timbres : 14/20
Dynamique : 12/20
Image : 13/20
Transparence : 13/20
Qualité/Prix : 13/20

 

Publié dans Enceintes

Catégories